POURQUOI CHOISIR CE TYPE DE CONSTRUCTION

QUELS SONT LES AVANTAGES ?

DÉCOUVREZ L’INTERVIEW DE FLORIAN

JE VIS DANS UNE MAISON
PASSIVE, RETOUR D’EXPÉRIENCE

EN CONSTRUCTION COMME EN rénovation

LA MAISON
PASSIVE, UNE MAISON AVANTAGEUSE

La maison passive présente plusieurs atouts qui en font un choix pertinent pour tout projet de construction.

ADAPTÉE POUR TOUS LES CLIMATS

La maison passive est conçue pour être installée « n’importe où » en France et apporte justement un confort d’utilisation encore supérieure en conditions difficiles. Il n’est d’ailleurs pas étonnant de retrouver notamment un grand nombre de maisons passives depuis plusieurs années en Europe du Nord (pays nordiques, Allemagne) où des projets ont été mis en place depuis les années 90.

À VOCATION ÉCOLOGIQUE

La maison passive est saine et utilise la plupart du temps des matériaux biosourcés offrant des propriétés de déphasage exceptionnelle (comme la ouate de cellulose). Sans verser dans l’intégrisme écologique, cela permet de préserver la planète de la conception jusqu’à l’utilisation où tout est conçu pour réduire au maximum la consommation d’énergie voir même en créer en la rendant passive.

UNE VALEUR ASSURÉE À LA REVENTE

La conception passive permet à votre nouvel habitat d’acquérir une valeur à la revente plus importante qu’une maison traditionnelle. Plus précisément, il y a fort à parier qu’avec l’évolution du coût des ressources fossiles (gaz, pétrole…), le pot des dépenses énergétiques des foyers va continuer d’augmenter dans les années à venir. Faire le choix d’une maison passive, c’est penser également à la revente.

LA QUALITÉ DE VIE À L’INTÉRIEUR

Un air dépollué et filtré à l’entrée, une température maintenue hiver comme été, pas de courant d’air désagréable, tous les éléments sont réunis pour vivre dans un bâtiment sain et performant pour vous et votre famille !

MAISON PASSIVE / MAISON TRADITIONNELLE

COMPARER LES COÛTS SUR 20 ANS

À titre de comparaison, voici la différence de dépense, entre un projet traditionnel et un projet passif, pour 100m², prenant en
compte une construction traditionnelle à 100 000€, et une passive à 120 000€. 

Sachant que la consommation en chauffage moyenne en France, pour des habitations de 100m², est de 150kW/m²/ an. Et sans anticipation du prix de l’énergie (ici calculé à 0.15€/kW), qui risque de s’accroître dans le futur.